Les Kaori d’or

L’année 2016 s’est achevé il n’y a pas très longtemps et comme je suis un blogueur très original [ironie] je me suis dit que j’allais faire un article pour partager les animés qui selon moi ont marqué l’année 2016. Et comme il me fallait un nom pour cette cérémonie au combien prestigieuse j’ai longtemps cherché puis je me suis dit qu’il n’y avait pas de meilleurs nom pour ce prix que le nom de Kaori qui reflète à la fois la magnificence et la perfection.

Ce prix sera donc divisé en différentes catégories des openings aux personnages en passant par les animés et dans chacune de ces catégories il y aura un seul gagnant (Prix Kaori) et un coup de cœur pour chaque juré. Et pour que ce prix soit un minimum original j’ai réuni un jury de bras cassées d’auteurs de génie et membres de la nouvelle garde de la blogosphère francophone du manga composé de Gaeko, Yann, Lololeboiteux, MarioMonkey et moi même.

Sur ce je déclare la cérémonie des Kaori d’Or officiellement ouverte !!!

Meilleur Anime : Rakugo

Gaeko :

« Aucune surprise, puisque le jury est composé d’otak’ hipster (hormis Ritsu et Mario). Bon plus sérieusement, c’est quand même cool de voir Rakugo là parce que je sens qu’on ne le verra pas souvent en avant autre part. Faut dire que l’anime, malgré une qualité de réalisation et – surtout – d’écriture indéniable, est passé complètement sous le radar chez nous (et au Japon aussi vu ses ventes). Mais on ne peut que vous recommander de jeter un œil à cette formidable série qui arrive à raconter tant de choses avec le seul thème du rakugo. Et puis la seconde saison vient tout juste de débuter sur ADN donc on se rattrape tout ça ! »

Yann :

« Ce n’est pas une surprise tellement Rakugo s’est imposé assez facilement comme l’un (le ?) des meilleurs anime de l’année. Je ne m’attendais à rien et quelle claque se fût ! Cet anime est une pépite tout simplement, que ça soit au niveau technique où Deen m’a très agréablement surpris ou au niveau de l’histoire je peine a trouvé de réel défaut à Rakugo (oui rien que ça). Pour commencer le sujet du Rakugo a apporté un vrai de fraicheur vous rajoutez à ça des relations magnifiquement ficelées, une excellente ambiance et une histoire prenante vous obtenez un futur classique voilà. Mention à l’idée d’un épisode 1 de 40 minutes pour y intégrer une scène complète de Rakugo. « 

Lololeboiteux :

« Rakugo fut incontestablement une de mes meilleures surprises de l’année avec Yuri on Ice. On a ici affaire à un vrai anime à ambiance avec une première saison se déroulant au milieu du siècle dernier. Mettant en avant un art du spectacle méconnu, il s’agit d’un vrai drame se nouant entre des personnalités très fortes. Je n’aurais personnellement même pas imaginé un anime du studio Deen se positionner aussi haut il y a encore un an. »

Coup de cœur de Gaeko : Re : Zero

75155lMon choix peut surprendre, mais (même si je me suis amusé à troll la série plus d’une fois) j’avais bien aimé Re : Zero. Bon ok, tout l’arc sur la baleine m’avait pas mal ennuyé car assez prévisible dans son ensemble et la hype (qui était à son plus haut) devenait bien soûlante. Mais juger une série par rapport à sa hype serait vraiment malhonnête, alors que Re : Zero nous a offert un divertissement plus que bon. Son personnage principal, Subaru, était assez unique en son genre de looser héroïque. Vous le détestez ? Tant mieux, il est fait pour ça.

Par contre la maid bleue c’est jpp/100 pour moi.

Coup de coeur de Yann : Natsume Yuujinchou saison 5

81755lAucune surprise pour les gens qui me connaissent Natsume Yuujinchou est juste mon anime favoris et cette saison m’a rappelé pourquoi je suis totalement sous le charme de cette œuvre délicieuse. Natsume Yuujinchou est ce genre d’anime que tu termines 8 fois sur 10 avec les yeux mouillés mais avec le sourire tout de même. C’est un anime au rythme plutôt lent (mais jamais chiant), une tranche de vie très humaine (et pas que !). Un jour si ma flemme disparaît je ferai un vrai article dessus car il mérite des louanges. Mais pour résumer avec une comparaison bidon : Natsume Yuujinchou c’est comme un gros nounours, c’est chaud, c’est réconfortant, c’est tout doux, c’est rempli d’amour et on ne peut plus s’en passer. Alors si vous aimez l’amour regardez Natsume Yuujinchou svp

Coup de cœur de Lololeboiteux : Macross Delta

77899lSans surprise mon coup de cœur de l’année reste Macross Delta. Même si je n’aurais pas voté pour celui-ci pour le meilleur anime car de nombreux points restent perfectibles, c’est probablement le titre que j’ai suivi avec le plus de plaisir en me laissant porter par l’ambiance et les musiques…en même temps j’aime les animes musicaux et les méchas. Si vous aimez les titres un peu fous avec pas mal d’action donnez-lui sa chance.

 

Coup de cœur de Fujiwara Ritsu : Kiznaiver

79426lPour moi cette anime est celui qui mérite le plus ce titre, niveau écriture c’est très bon (j’en parle plus loin) et niveau visuel on a le droit à un style qui est super sympa. Rajoutons les personnages qui sont attachants et c’est pour moi mon coup de cœur de l’année

Meilleur Short : Space Patrol Luluco

Gaeko :

Zéro surprise, merci le bon gout de Lololeboiteux d’avoir permis, en plus de mon vote, d’accorder la victoire au seul short de l’année qui le mérite. Imaishi vient là encore nous servir une série complètement barrée mais loin d’être dénuée de sens. L’histoire de Space Patrol Luluco est même plutôt touchante, avec cette petite collégienne toute innocente qui découvre l’amour et revoit sa notion de la normalité. Mais aussi une manière pour Trigger de s’affirmer comme studio en dehors de la norme, alors qu’il faisait à coté une série bien plus conventionnelle (mais très bonne) : Kiznaiver.

Et puis la version remixée de l’ending par Teddyloid dans l’avant dernier ep. Ohlala je m’en remets toujours pas.

Yann :

Chaque semaine c’était 8 minutes de plaisir, Luluco visuellement me faisait prendre mon pied, c’était du bon gros délire comme je l’aime du début à la fin. Mais on ne peut pas réduire Luluco juste à ça car c’est clairement pas que ça, il y a vrai fond intéressant et l’anime a su développer une bien belle romance et à être émouvant alors que je ne l’attendais pas sur ce plan-là. Luluco ça va prendre 1H30 de votre vie mais ça sera 1h30 de gagner.

Lololeboiteux :

En général je ne suis pas fan de shorts, trop courts pour développer quelque chose de solide à mes yeux. En un sens Space Patrol Luluco souffre lui aussi de ce problème, mais c’est le seul short que j’ai suivi avec intérêt jusqu’au bout. La raison : c’est complètement niqué de la tête, forcement c’est du Imaishi et c’est un peu sa spécialité : Kill la Kill, Gurren Lagann ou Panty et Stocking c’est lui. Un des titres les plus WTF de l’année.

Fujiwara Ritsu :

Déjanté, fun et coloré cette animé est tout simplement génial avec son univers barré ses personnages encore plus barrés et une animation cartoonesque il mérite ce prix.

Coup de cœur de Gaeko : Tonkatsu DJ Agetarou

78559lMon second short préféré de cette année. Cette petite histoire improbable du jeune Agetarou, dont la famille tient un restaurant de Tonkatsu, qui va vouloir devenir DJ était pleine de bonne humeur. Ok visuellement ça dénote pas mal des productions habituelles mais dès qu’on s’y fait, l’ambiance groovy de la série avec des morceaux d’électro bien sympa nous emporte. Une comédie originale et bien barrée, attention par contre car certains passages peuvent donner faim.

Chill out.

Coup de cœur de Yann : Sekkou boys

Qui est l’homme qui a eu l’idée de ce truc et pourquoi cet homme est si génial ?

77840lSekkou boys est ce genre d’anime au scénario complétement débile qui marche complètement car ils vont au bout du délire, chaque statue à sa propre personnalité comme des starlettes de base. Vous avez en plus de ça la manageuse débutante qui va tout faire pour que sa première fois se passe du mieux possible et tout ça ensemble ça donne une petite comédie sans prétention qui a fait mouche chez moi. (Vous avez vu j’ai pas fait de vanne comme quoi l’anime ne vous laissera pas de marbre)

Coup de cœur de Fujiwara Ritsu : Honobono Log

80749lSi Kanojo to Kanojo no Neko m’a marqué avec son visuel magnifique et sa narration superbe mon gros coup de coeur va à Honobono Log qui malgré une animation et des décors minimaliste a réussi à me séduire. Comment ? Tous simplement avec son chara-design, et son style. Son style ? Et bien chaque épisode raconte une petite scène banal d’un couple le tous avec un rythme relaxant et avec une fin mignonne, parfait pour regarder avant de se coucher.

Meilleur Visuel : Mob Psycho

Gaeko :

Wow tant de surprise. En même temps Mob Psycho 100 était une vraie claque visuelle à chaque épisode. Et pas seulement dans ses séquences de combat surpuissantes, mais également de l’esthétique globale. Bones a réussi à capter le trait plutôt « particulier » de One pour en garder l’esprit. Le trait gras des personnages, la tête constamment blasée de Mob ou les gestes surjoués de Reigen sont tant d’éléments que le studio a su capter avec justesse. Donc maintenant on attend plus qu’une chose : saison 2 !!!

Yann :

Instant relou : le mot visuel me gêne, dans ma tête ça ne veut pas mettre l’animation dans cette case donc je n’aurais pas voté Mob psycho mais vu que le chef a décidé je me tais et m’exécute. Car putain sur l’animation la concurrence n’a pas à l’ouvrir Mob psycho est arrivé ils ont montré que c’était eux le plus gros zizi de la bande et tout le monde s’est tu. Il y a eu beaucoup de truc cool cette année à ce niveau mais rien ne peut rivaliser avec Mob Psycho 100 à mes yeux. Les animateurs se sont fait plaisir ça se ressent et du coup quel pied, j’avais l’impression d’avoir 12ans devant mon écran en étant tout excité par cette animation soignée aux petits oignons.

Lololeboiteux :

D’un point de vue animation, si pas mal de titres arrivent à se faire remarquer en mal avec une animation en berne au fil du temps, l’inverse l’est nettement moins. Et pour le coup Mob Psycho 100 en fait partie : l’adaptation du manga de One par le studio Bones est en effet assez impressionnante de ce point de vue. Déjà doté d’une esthétique loin des standards actuels, le titre multiplie les scènes démentielles à chaque combat pour le plaisir des yeux et même si je n’accroche pas spécialement au plot, rien que pour le visuel il vaut le visionnage à mes yeux.

Fujiwara Ritsu :

La compétition a été difficile dans cette catégorie mais c’est finalement Mob Psycho 100 qui l’aura remporté grâce à ses incroyable moment de sakuga-porn qui sont bluffant par leurs niveau technique particulièrement lors des scènes de combat.

Coup de cœur de Gaeko : Hibike ! Euphomium 2

80230lDésolé, j’ai beaucoup aimé les coups de sakuga dans Flip Flappers mais je ne me voyais pas parler visuel sans mentionner Hibike Euphomium. C’est simple, le gros KyoAni de cette année est repartie sur les mêmes bases que l’an passé avec ses instruments dessinés à la perfection, des décors splendides et une manière toujours aussi belle de donner vie à ses personnages (merci pour tes nombreuses comic-face Kumiko). Et j’ai encore beaucoup aimé ces scènes de concert qui, en plus d’être animées avec brio, représentent toujours un moment où la tension des personnages est complètement palpable.

Coup de cœur de Yann : Grimgar

76727lSalut moi c’est Yann et ma passion c’est de me fap sur tout ce qui a des décors pastel et du coup voilà Grimgar c’est le grand gagnant de l’année. En vrai il y avait une sacrée concurrence car outre les arrières plans A-1 Pictures m’a déçu (wow surprenant) sur les personnages et leur animation. Je sais c’est difficile pour les studios le manque de temps, d’animateurs etc etc mais c’est dommage que tout n’était pas au même niveau car putain c’était cool Grimgar. Mention spéciale à Flip Flappers car si j’avais terminé l’anime (je le ferai un jour) il serait surement ici.

Coup de cœur de Lololeboiteux : Kabaneri

77657lVu que le titre de la catégorie a changé en route passant de meilleure animation à meilleur visuel, le choix se fait encore plus large… les pastels de Grimgar, les méchas de Gundam IBO ou 0096, Ufotable et Tales of Zestiria, Ushio et Tora, Euphonium ou Yuri on Ice sont autant de titres dont j’aurais aimé parlé plus longuement. Mais finalement mon choix final se portera sur Kabaneri qui s’il a plein de défaut, est d’un point de vue visuel (et sonore d’ailleurs), une vraie réussite pour moi avec notamment le chara-design de Mikimoto, des décors magnifiques et des scènes de combat de grande qualité.

Coup de cœur de Fujiwara Ritsu : Grimgar

76727lJ’aime les couleurs pastel et les décors qui ont un effet peint ou aquarelle donc pour moi le choix était logique, d’autant plus que c’est l’un des derniers animés sur lesquels à travailler le studio BWCA qui a fait les décors et qui a récemment dû fermer en raison des problèmes de santé du directeur (Hidetoshi Kaneko) qui était également le directeur artistique, donc c’est également ma façon de rendre hommage à ce studio qui a pendant 30 ans réalisé de superbes décors d’animés.

Meilleur Écriture : Rakugo

Gaeko :

Je pense qu’en début d’année j’aurais hurlé en voyant Rakugo remporter ce prix. Alors qu’en réalité, c’est plus que mérité. Je me rappelle avoir beaucoup reproché le « long » flashback (90% de la saison en fait) alors que c’est lui qui fait le sel de la série. On nous montre le passé tumultueux de Yakumo, une histoire déjà forte et bouleversante. Mais la saison 2 risque sans doute sublimer tout ça puisque ce flashback n’est, après tout, qu’une « introduction » à la véritable histoire. Mais quelle introduction !

Yann :

Encore une fois pas étonnant de le voir ici, Rakugo a surement gagner le meilleur anime pour la majorité d’entre nous grâce à son écriture très juste. Que ça soit pour la relation entres les personnages, l’évolution qu’ils ont au contact des autres personnages, le rapport que les personnages entretiennent avec le Rakugo et comment celui-ci va les influencer personnellement et professionnellement tout ça est très bien construit. Et bien-sur l’histoire reste intéressante du début à la fin. Du coup on va croiser les doigts pour avoir une saison 2 au même niveau et aussi la venue du manga en France un jour ne me déplairait pas.

Lololeboiteux :

Déjà vainqueur de cette sélection du meilleur anime, c’est notamment par son histoire et le développement remarquable de ses personnages que Rakugo est capable de toucher aussi efficacement ceux qui sont sensibles à ce genre de récits. Dans un milieu de l’animation où on tend trop souvent à retomber directement dans les clichés et à traiter et adapter le même genre d’œuvre, je trouve salutaire de pouvoir saluer des titres qui parviennent à se démarquer par des choix audacieux, qu’ils rencontrent le succès populaire ou non.

Coup de cœur de Gaeko : Kiznaiver

79426lL’histoire de Kiznaiver était assez classique dans son fond, à base d’amis sur lesquels on peut compter et de triangles amoureux foireux un peu mal amenés. Mais j’ai quand même bien aimé ce récit bien optimiste, avec des personnages particulièrement attachants.

Et n’oubliez pas cette réplique : « Les amis c’est comme la sauce soja. Ça relève le goût de toute chose ! Plus que le sucre ou le sel ! ».

Coup de cœur de Yann : Natsume Yuujinchou saison 5

81755lComme je le disais plus tôt un épisode de Natsume Yuujinchou c’est des sourires et des larmes et ça c’est grâce à l’écriture des épisodes et surtout des personnages (la plupart du temps 1 épisode = 1 histoire différente). Spoiler alert sur la suite de l’article : Je vais encore parler de Natsume Yuujinchou donc je ne vais pas m’étendre cette fois ci. Mais juste  chaque histoire est intéressante, l’émotion est toujours présente impossible de ne pas être touché par les péripéties des Yokai et de notre formidable héros.

Coup de cœur de Lololeboiteux : Alderamin on the Sky

79531lInitialement intitulée meilleure histoire, cette catégorie m’a laissé plutôt hésitant vu que plusieurs titres à mettre en avant me venaient à l’esprit. Je pensais par exemple à la fin remarquable de Assassination Classroom, ou au renouveau salutaire de Gundam avec Iron-Blooded Orphans, mais cette fois c’est un titre mal-aimé que j’ai choisi : Alderamin on the Sky. Si sur la papier le plot semblait assez convenu, une fois lancé il s’est avéré être bien plus intéressant qu’attendu notamment dans son traitement de la guerre sous tous ses aspects. Efficace sur de nombreux points tout au long de sa diffusion, il nous emmène directement sur un des plot twist les plus frustrant que j’ai pu voir, frustration renforcée par l’absence inéluctable de suite.

Coup de cœur de Fujiwara Ritsu : Kiznaiver

79426lBien qu’il aborde le thème banal de l’amitié et des relations humaines Kiznaiver fait ça bien en ajoutant un peu de fiction avec le fait que les différents protagonistes se partagent la douleur. Rajoutons à cela des personnages touchant tels que la génialissime Nico et sa magnifique réplique « Les amis c’est comme la sauce soja. Ça relève le goût de toute chose ! Plus que le sucre ou le sel ! ». En Bref c’est un anime qui est bien écrit et pour cause on retrouve la scénariste Mari Okada.

Meilleur Opening : Yuri On ice

Gaeko :

Seule série que je n’ai pas vus *pars se protéger des jets de pierres*. Ahem. Seule série que je n’ai pas vu dans les gagnants donc. Tout de même, pour avoir jeté un œil à l’opening, bah je dois reconnaitre que c’est mérité. L’animation des personnages est splendide, le tout dans un style à chemin entre l’aquarelle et l’encre chinoise. Et puis la chanson, d’abord véritable morceau de musique classique, monte clairement en puissance passé la moitié et est vraiment superbe.

Yann :

Yuri!!! On ice gagne seulement 1 titre chez nous REP A SA CRUNCHYROLL AWARDS. Bon sinon en vrai Yuri!!! On ice c’était génial et ça on le savait dès l’opening. Le visuel est juste envoutant et tu rajoutes à ça une musique au top qui monte en intensité au fil des secondes et boum tu te retrouves avec le meilleur opening de l’année, et ouais. Maintenant que vous avez fait l’histoire on veut la saison 2.

Lololeboiteux :

Yuri on Ice est probablement mon anime de l’année et même si pour le coup je n’aurais surement pas choisi cet opening dans mon top 15 de l’année si je l’avais fait, il faut bien avouer qu’il a un certain cachet aussi bien sonore que surtout visuel.

Fujiwara Ritsu :

Bien que je n’ai pas franchement accroché à l’animé j’ai adoré l’opening. L’animation des personnages et la musique qui monte en puissance vont très bien ensemble, et j’avoue que la musique m’a vraiment séduite.

Coup de cœur de Gaeko : Teekyuu 8 – Nihongo Wakarimasen

81423lJe le mets sans doute car j’étais en train de l’écouter il y a juste cinq minutes mais ohlala il est trop génial cet op. Ok je suis corrompu par la version longue mais même la version tv est une perle avec ses couts de « UCHUU UCHUU » chantée par une Tomalin (Yui Ogura) en feu. De loin mon gros kiff de la saison d’automne. Dommage qu’on ne l’ait eu qu’un ep sur deux.

UCHU UCHUU.

Coup de cœur de Yann : Haikyuu saison 3

79231lAllez l’écoutez et vous allez comprendre pourquoi il est là tout simplement. Visuellement ce n’est plutôt pas mal sans être dingue mais putain musicalement il déchire sa race (plus le temps avance plus j’ai d’arguments). Non en vrai il dégage une puissance cet opening, ça m’arrive de l’écouter au moins une heure en boucle sans m’en lasser. La musique parfaite pour se motiver à aller faire un petit footing

Coup de cœur de Lololeboiteux : Kiznaiver & Kuromukuro

82281lLe choix des meilleurs opening est toujours super subjectifs et même tout seul j’arrive pas à me décider, j’ai même essayé de faire un top 20 après avoir écouté le top 22 de Amo dans Kaorin, mais sans succès. En coup de cœur je vais quand même tricher et mentionner non pas un mais deux titres :

  • Tout d’abord l’hypnotique opening de Kiznaiver avec en musique Lay Your Hands on Me du groupe Boom Boom Satellites, dernier morceau du groupe avant le décès du guitariste et chanteur Michiyuki Kawashima.
  • Le très rythmé Deathtopia de Glay qui sert de musique au premier opening de Kuromukuro et qui fait partie de ces musiques qui me sont restées en tête longtemps.

Coup de cœur de Fujiwara Ritsu : Honobono Log

80749lOui je vais encore faire mon hipster qui parle de son animés que personne n’a vus. Et pour cause cette opening est juste superbe la musique douce mélangé avec un visuel qui enchaine des images mignonnes de couple retranscrit à la perfection à quel point cette animé est relaxant.

Meilleur Ending : Bungo Stray Dogs 2

Gaeko :

J’ai eu un vrai coup de cœur sur la chanson de Luck Life. La version tv est déjà bien cool mais la version longue l’est encore plus avec son petit départ en douceur. Je la trouve à la fois mélancolique et dynamique, ce qui correspond assez bien à l’esprit de de la seconde saison.

Yann :

L’ending a quelques plans sympas et sinon musicalement je n’aime pas donc voilà c’est tout ce que j’ai à dire sur l’ending de cet anime que je n’ai pas vu, ravi d’avoir participé.

Fujiwara Ritsu :

La musique qui commence en douceur avec une simple guitare et qui monte en puissance, le tout agrémenter d’un visuel fort sympathique avec des plans intéressant de Dazaï mérite bien ce prix. Dommage qu’on n’ai pas eu le visuel de l’ending très souvent.

Coup de cœur de Gaeko : Uchuu Patrol Luluco

79073lTeddyloid ftw. La version tv de cet ending, par Teddyloid, est à la fois onirique et apaisante, mais ce que je préfère c’est bien sûr la version remixée, toujours par Teddyloid. Balancée en plein climax de l’épisode 12, ce remix a complètement sublimé la scène. Puissant mais toujours chanté par la douce voix de Bonjour Suzuki, c’est un véritable raz-de-marée émotionnel que m’a fait vivre cette chanson sur le moment. Bref j’ai grave kiffé.

Coup de cœur de Yann : Flip Flappers

82681lJ’ai longtemps hésité mais finalement il m’était impossible de résister a l’appel du FLIP FLAP FLIP FLAP. Déjà visuellement il tabasse, l’image est coupée en 2 avec en haut de superbes arrières plans qui se succèdent et en bas nos 2 héroïnes représentées avec un style plus simpliste et enfantin (mais toujours un plaisir pour les yeux, surtout que l’animation suit). Et pour finir musicalement l’anime nous offre quelque chose de bien entrainant et qui reste bien en tête. Succès garanti.

Coup de cœur de Lololeboiteux : Gundam Unicorn Re:0096

78633lL’année dernière mon ending favori était du Gundam avec Orphans no Namida de Misia, cette année…c’est encore du Gundam avec « bL∞dy f8 – eUC » de Sawano et chanté par Aimer dans le second ending de Gundam Unicorn Re:0096. Il faut dire que pour une fois j’aime à la fois la musique et le visuel qui va avec. Néanmoins au niveau musique pure j’avoue que j’aurais aussi pu choisir l’ending de Concrete Revolutio s2 ou de Occultic Nine qui sont tous les deux assez entrainant.

Coup de cœur de Fujiwara Ritsu : Occultic ;Nine

79111lJ’adore cette ending, visuellement le mélange entre le noir et blanc et les couleurs un peu plus pop et plaisant en plus de quoi la musique est envoûtante et colle bien avec l’ambiance étrange de l’anime.

Meilleur Perso Masculin : Reigen

Gaeko :

Reigen, ce n’est pas juste un gars un peu rigolo. C’est bien plus que ça. C’est le genre de mec qu’on ne voit quasiment jamais mal à l’aise, qui est toujours confiant car il a la meilleure arme du monde : un charisme hallucinant. Quand il dit quelque chose, il le dit avec classe, et quand il dit n’importe quoi, il le dit avec tellement de ferveur qu’on y croit quand même. Mais surtout, quand il fait de vrais beaux discours, on ne sait pas s’il cherche à nous embobiner ou s’il parle sincèrement. Hâte de le retrouver dans une saison 2.

Yann :

Bah oui forcement Reigen merde. Tellement le meilleur personnage troll que je connaisse, à la fois vrai escroc et vrai bon gars on sait pas trop sur quel pied danser avec lui mais ce qu’on sait c’est qu’il est vraiment un plus pour la série. La fin le représente tellement bien, tout le long je me demandais ce qu’il était vraiment pour le final que vous connaissez. Mais bon faut pas oublier l’importance qu’il a pour Mob et son développement notamment pour ses idéaux qu’il essaye de suivre quel que soit la situation.

Lololeboiteux :

Pour une fois mon choix correspond complétement au résultat final, il faut dire qu’on peut difficilement nier le charisme certain de cet escroc professionnel qu’est Reigen (le mentor de Mob dans Mob Psycho 100), capable en plus de coup d’éclats et de courage aussi classes qu’inattendus.

Fujiwara Ritsu :

Bien que je comprenne pourquoi les gens apprécie ce personnage, je ne l’apprécie pas vraiment et je le trouve même plutôt chiant.

Coup de cœur de Gaeko : Suwa

cmlclb8usae3h4qAutant Kakeru me gavait pas mal, autant Suwa (et son ami Saku) j’adorais ce mec. Le mec est toujours là pour aider Naho et Kakeru, quand celle-ci est au plus bas, il a le sens du timing des dieux de l’amitié et arrive au bon moment pour la réconforter. Il fait (ou ne fait pas) un tas d’autres trucs pour aider ses amis ce qui le rend super cool. En gros Suwa c’est un énorme gars sûr. Du coup moi j’ai envie de le pleurer devant un autel pour célébrer sa splendeur.

Ce mec c’est genre Jésus et Bouddha fusionné en fait.

Coup de cœur de Yann : Natsume Takashi

natsume_icon3_nSi l’anime est aussi bon c’est aussi grâce à ce personnage auquel on s’attache très vite. C’est un gamin qui a eu une enfance difficile avec la perte de ses parents, les familles éloignées qui le prennent avant de le renvoyer et son rapport avec les Yokai, il n’a personne à qui en parler du coup et c’est pas facile à gérer pour un gamin. Il va commencer à changer dès que Touko et Shigeru lui proposent de le prendre chez eux. C’est à ce moment qu’il va vraiment commencer à s’ouvrir aux gens et presque vivre normalement à nouveau. Des personnes pour qui Natsume compte pour eux et s’en soucient sincèrement (et réciproquement) ce simple fait bête est énormément attendrissant. Impossible de ne pas parler de Nyanko-sensei son acolyte Yokai qui va le faire entrer dans ce monde (avec d’autres personnages). Pour conclure je dirais que c’est un personnage très humain, attachant avec une grosse force de caractère et qu’il mérite tout l’amour du monde, voilà. Natsume Yuujinchou c’est bien les gens sincèrement.

Coup de cœur de Lololeboiteux : L’équipe de volley de Karasuno

karasuno_allComme mon premier choix était Reigen, j’ai décidé ici de donner un coup de cœur collectif à l’équipe de volley de Karasuno qui m’a fait vibrer comme jamais cette année entre la saison 2 et 3. Dans cet anime plus que jamais, si Kageyama et Hinata sont en haut de l’affiche, il me paraissait inconcevable de laisser les autre de côté tant ils se sont tous illustrés dans des matchs d’une intensité et d’une qualité indéniable. J’aurais même presque pu étendre le coup de cœur à tous le casting de l’anime tout court avec des figures marquantes comme Ushijima de Shiratori Zawa ou Oikawa de Aoba Josai.

Coup de cœur de Fujiwara Ritsu : Dazaï

2-dazai-bNon mais sérieusement j’ai vraiment besoin d’expliqué pourquoi ce personnage déjanté aux pulsions suicidaire qui respire la classe et avec un certain talend pour la stratégie est si génial. Bref c’est un personnage charismatique qui respire la classe.

Meilleur Perso Féminin : Megumin

Gaeko :

EXPLOSION. Ce perso est débile. Mais elle reste la plus intelligente de la troupe avec Kazuma. Mais elle reste débile parce qu’un mage surpuissant capable de lancer son sort qu’une fois par jour c’est NUL. Mais elle est mignonne avec son costume et son délire de chuuni chelou (parce qu’elle se la joue « dark wizard des ténèbres » alors que là…bah c’est une vraie mage). Et wow la saison 2 commence à peine qu’on nous balance des EXPLOSION dans le premier épisode. Et bah je ne dis pas non.

EXPLOSION !

Yann :

J’aime ce personnage mais j’ai du mal a expliqué vraiment pourquoi. Elle m’a fait hurler de rire pendant la difusion de Konosuba mais c’est un personnage simple et juste complètement débile (comme tout le cast, mais débile dans le bon sens du terme). Mais bon on va finir avec la meilleur raison : EXPLOSIOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON

Lololeboiteux :

Exxxxxplosiooonnnn ! Pour moi comme pour un certain nombre de personne, cette voix qui résonna au travers de tout l’anime comique de l’année qu’est Konosuba était un véritable synonyme de catastrophe. Il faut dire que le casting féminin de l’anime est assez mémorable, entre une déesse puissante mais débile, une paladin masochiste et incompétente et donc Megumi, magicienne n’utilisant que son sort ultime et donc ne pouvant lancer qu’un sort par jour… Ceux qui auront vu l’anime en question auront un petit sourire à l’évocation du général Duhallan en parlant d’explosions.

Coup de cœur de Gaeko : Chitose Karasuma (Girlish Number)

Vous connaissez Oregairu ? Vous voyez Hachiman ? Bah Chitose c’est lui mais en idol cute et vraie feignasse au fond. Voilà c’est tout merci au revoir.

05Bon ok je vais en dire plus. Son personnage est détestable au possible car contrairement à Hachiman (qui rejette les interactions sociales et est ultra méprisant), elle ne compense pas par une gentillesse inavouée. Non, Chitose c’est une flemmarde royale qui s’y croit beaucoup trop et prend de haut les autres. Elle n’a pas de succès ? C’est qu’on ne reconnait pas son talent ! C’est la société qui est en faute, pas elle, non non !

Du coup il n’y a rien à apprécier chez elle (à part ses comic face et le fait qu’elle soit mignonne). Mais comme 2016 fut l’année où je me suis découvert un certain attrait pour les persos de type « connard », bah je l’adore pour ça.

Coup de cœur de Lololeboiteux : Freyja Wion

cxgc2jevqaac7e7Cette fois sans hésiter, mon coup de cœur de l’année en personnage de l’année va droit à Freyja Wion, l’héroïne de Macross Delta. Véritable petit soleil qui réchauffe nos cœurs endoloris, le personnage nous marque par son courage, sa timidité, ses sentiments, ses chansons, ses trollfaces et ses memes. Qui n’a pas vu passer celui avec Freyja chantant Rune ga Pikatto Hikattara dans une Walkyrie ou un de ses nombreux visages déformés ? Ranka Lee était déjà mignonne et pleine de vie dans Macross Frontier, mais je dois avouer que Freyja l’a largement dépassé dans mon coeur.

Coup de cœur de Yann : Kousaka Reina

euph_st05_04La surprise encore une fois n’est-ce-pas ? Sincèrement j’aime ce personnage car je ne sais pas sur quel pied danser, elle apparaît à la fois inaccessible et ultra accessible, extrêmement confiante et par moment c’est tout le contraire. C’est un perso franc et fort qui sait ce qu’elle veut et elle est prête à des sacrifices pour ça. Sinon j’aurais pu tout simplement dire que c’était ma waifu ultime et voilà fin du débat.

Coup de cœur de Fujiwara Ritsu : Niko Niiyama

cvwymmjuiaalogbLe choix aura été difficile pour moi avec la superbe Ochako, la génialissime Hishiro et la sublime Yume mais c’est l’extraordinaire Niko qui l’aura remporté. Comment faut-il que je vous explique que ce personnage est excellent ? Son innocence, sa naïveté et son honnêteté en font un personnage qui sera touchant et qui sera un élément moteur de l’animé. Puis franchement c’est une perle avec ses répliques surtout « Les amis c’est comme la sauce soja. Ça relève le goût de toute chose ! Plus que le sucre ou le sel ! ».

Le mot de la fin

Merci d’avoir lu jusqu’au bout cette article, merci également aux 4 blogueurs qui ont participé à ce projet (RIP MarioMonkey qui n’a pas eu le temps d’écrire ses commentaires) et j’espère qu’on aura réussi à vous donner envie de voir ces œuvres que nous avons appréciés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s