Code Lyoko

Il existe parmi les productions d’animés français, des animés dont le style se rapproche de celui des japonnais. C’est notamment le cas de Code Lyoko un animé français qui a marqué mon enfance. Toutefois il faut savoir qu’il existe une partie plus sombre de Code Lyoko qui a été repoussé tel un démon dans les abimes de l’enfer, il s’agit de Code Lyoko Evolution. Et il se trouve qu’un jour pas très lointain alors que je m’ennuyais j’ai décidé de regardé ça (Oui m’a vie est vraiment nul). Mais attention je ne me suis pas contenté de regarder quelques épisodes, j’ai regardé TOUS les épisodes. Et comme après un tel traumatisme j’ai ressentie le besoin d’en parler j’ai décidé d’écrire un article pour essayer de décrire ce traumatisme.

Le commencement

Avant toutes chose il faut savoir que Code Lyoko (que j’abrégerais CL) était à la base un projet de fin d’année de l’école des Gobelins réalisé par Tania Palumbo et Thomas Romain aujourd’hui animateur au japon dans le studio Satelight (Macross, Log Horizon, White Album 2). Ce projet s’appelait à la base Les enfants font leur cinéma, et il a était présenté au festival international du film d’animation d’Annecy, où il à était remarqué ce qui leurs à permis de continuer le projet. Le projet est ensuite devenu Garage Kids qui est souvent considéré comme l’épisode pilote de CL. Le projet à finalement était adopté par Antefilms Studio (qui deviendra MoonScoop). Antefilms Studio développera le projet avec les créateurs, mais c’est dans cette période que Thomas Romain quittera le projet pour se concentré sur Ōban, Star-Racers. Malgré le départ de Thomas Romain le projet continuera avec Tania Palumbo pour voir apparaitre la série Code Lyoko.

Pour plus d’informations je vous invite à voir  le site officiel de la communauté Code Lyoko

Code Lyoko

Synopsis :

Quatre adolescents découvrent une usine renfermant un super calculateur. Jérémy, qui l’a découvert en premier, l’active et réveille par la même occasion un dangereux programme appelé XANA : un programme multi-agent (autonome), à la base créée par Franz Hopper pour contrer un projet militaire : le projet Carthage. XANA, qui a ensuite pris son indépendance, cherche maintenant à prendre le contrôle du monde.

Pour cela, il active des tours mémorielles, qui lui servent d’intermédiaire avec le monde réel, dans les territoires de Lyoko. Aelita, une jeune créature humanoïde virtuelle, la fille de Franz Hopper, est la seule ennemie de XANA présente sur Lyoko mais elle peut compter sur l’aide de quatre amis : Yumi, Ulrich, Odd et Jérémy pour l’aider à désactiver les tours. Ils mènent une double vie dans le plus grand secret : simples collégiens la plupart du temps, ils deviennent sauveurs du monde quand XANA lance une attaque. Ils doivent garder leur secret car si les autorités venaient à apprendre la menace que représente XANA, elles éteindraient le super-calculateur. Cela entraînerait la destruction de Lyoko, et Aelita disparaîtrait donc jusqu’à la prochaine réactivation du super-calculateur.

Les quatre héros ont trouvé un passage vers cet univers virtuel. En plus du super-calculateur, l’usine désaffectée abrite aussi trois scanners qui leur permettent de se transférer sur Lyoko. Tandis que Jérémy se met aux commandes pour gérer le support technique, Odd, Yumi et Ulrich se rendent sur Lyoko. Ils y combattent les monstres virtuels de XANA pour protéger Aelita et l’aider à désactiver les tours pour arrêter les attaques grâce au code « Lyoko ».

Au premier abord il est vrai que le synopsis peut paraitre assez banal, on retrouve une histoire de collégiens qui doivent sauver le monde. Toutefois de ce que je me souviens il n’y avait pas beaucoup d’animé  comme ça en France à l’époque. A l’époque ? Oui car CL est sorti en 2003 sur France 3 à l’époque où on n’avait très peu de chaines de télé (4 pour moi parce que j’habitais en campagne et que mes parents voulaient pas payer canalsat). Mais là où le scénario devient intéressant c’est avec le mélange monde réel/monde virtuel et avec toute la partie scientifique

CL doit être parmi les plus vieux animé à mélangé monde réel/monde virtuel (donc on peut dire que SAO est un Code Lyoko like [moquerie]) mais ce n’est pas le plus étonnant. Le point fort est vraiment la partie scientifique qui est développer tout au long de l’animé et qui est malgré quelques erreurs et une partie de fiction (parce que c’est pour les gosses) très cohérente et crédible. Le monde de Lyoko quant à lui n’est pas en reste avec des véhicules, une panoplie de monstres et d’autres éléments qui en font un vrai univers de jeux vidéo.

Puis niveau histoire ça parle quand même de la peur de l’époque qui reste présente aujourd’hui, qu’un programme informatique échappe à notre contrôle et décide de détruire le monde.

L’animation

L’animation mélange 2D et 3D de manière ingénieuse, les passages dans le monde réel étant fait en 2D et ceux dans le monde virtuel en 3D. Mais ce qui est le plus étonnant c’est la qualité de l’animation, bien qu’aujourd’hui on puisse dire que ce n’est pas terrible, c’est déjà meilleur que l’épisode 5 de Dragon Ball Super [moquerie].

Plus sérieusement niveau animation 2D c’est surement un des meilleurs animés de l’époque et surement un des meilleurs fait par un studio français, l’équipe technique à vraiment fait un travail remarquable surtout au niveau des décors.

codelyoko.com-groupe6
Code Lyoko 2003

Pour ce qui est de la 3D c’est certainement un des animés les plus en avances, le niveau de qualité de la 3D de CL est très bon pour l’époque à laquelle il est sorti est reste correcte aujourd’hui, surtout qu’il accentue le côté jeux vidéo de l’univers de Lyoko.

Code-Lyoko-7
Code Lyoko 2003

Les musiques

Quand est-il des musiques ?
Si je vous dis « Un monde sans danger » tous ceux qui ont déjà vus l’animé doivent déjà être en train de chanter la musique. Cette musique fait partie de celle qui vous reste dans la tête à tels points que 10 ans après si on vous jouait les 3 premières notes vous la reconnaitriez.

Mais attention l’ending n’est pas à délaissé, pour cause la musique bien que limité à 30 secondes est géniale, et visuellement c’est du fan service parfait. On nous montre juste des images de Franz Hopper pour entretenir un peu plus le mystère autour de lui et de sa disparition.

Quant au reste des musiques, leurs style électro (pour la plupart) colle très bien avec le style de l’animé et avec le monde virtuel.

La fin

L’animé réussi en plus des qualités précédemment énumérées à faire une fin simple et émouvante, les personnages nous disaient clairement adieu à la fin ce qui montré que Lyoko c’était belle et bien fini.

 

La « French Touch » à l’international

C’est quoi cette partie avec un titre de merde vous vous dites.

Et bien désolé pour ce titre mais je voulais faire cette partie pour parler de l’exportation de la série. Je sais que ça peut paraitre chiant, mais je ne suis pas sûr qu’il y ait beaucoup d’animé français qui se soit aussi bien exporté. CL a été diffusé en Belgique, en Espagne, au Canada, mais surtout chez les 2 autres plus grand producteurs d’animation les Etats-Unis et le Japon ce qui montre tout de même le succès qu’a rencontré la série.

Mise en garde

Le passage suivant va parler de Code Lyoko Evolution. Et si pour vous évolution est encore synonyme de progrès et d’amélioration, rappeler vous que y a évolution dans Dragon Ball Evolution.

Code Lyoko Evolution (La déchéance)

Code Lyoko Evolution est une série  merde produite par MoonScoop en 2013. On notera également que MoonScoop a fermé l’année d’après, c’est vous dire comme c’était de la merde. (En réalité MoonScoop a fermé à cause d’un conflit interne, mais j’aime me consoler en me disant que c’est à cause de la honte d’avoir produit CLE)

Synopsis :

Jérémie, Aelita, Yumi, Ulrich, Odd et William retournent à leur vie quotidienne d’élèves du Collège Kadic. Mais XANA, le programme multi-agents qui était devenu leur ennemi mortel et qu’ils étaient parvenus à détruire dans leurs précédentes aventures, réapparaît. Les Lyoko Guerriers réactivent le supercalculateur afin de retourner sur Lyoko, découvrir les raisons de cette réapparition, et y mettre un terme avant que la Terre ne soit de nouveau menacée.

Les points positifs

Avant qu’on me dise que je ne fais que souligné les points négatifs je vais expédié les 2 points positifs de CLE à savoir :

  • L’aspect scientifique qui reste aussi cohérent et qui est approfondi
  • L’animation 3D qui est plus accentué (ce qui est en soit un choix intéressant) et qui a été amélioré.

Les points négatifs

Bon alors passons aux points négatifs, par quoi on commence le scénario, les personnages, le passage à des acteurs, la qualité des acteurs, les voix ou les musiques ?

Non, non je ne rigole pas il y a bien autant de choses à critiquer.

Le scénario

Vous ne saviez pas ce que sont les facilités et les incohérences scénaristique, CLE vous l’explique. CL avait posé des règles de bases à l’univers de Lyoko, seulement CLE les a complétement ignorés donnant ainsi l’impression que XANA avait subi une mise à jour Windows.

Voici une liste (non-exhaustive) des incohérences scénaristiques présente dans CLE et non-expliqué :

Dans l’animé CL il faut frapper les ennemis sur le symbole de XANA pour les détruire, maintenant on peut les détruire en les frappant n’importe où. Et il arrive que quand on les frappe sur le symbole de XANA ils ne soient pas détruits.

Avant Odd avait un nombre limité de fléchettes, ça permettait d’ajouter un petit aspect stratégie et il ne pouvait pas foncer en mitraillant sans visé, ça l’obligé à être précis. Eh bien maintenant Odd à munitions illimité et tire donc n’importe comment.

Tarentule
Une tarentule

Les tarentules qui était des monstres qui faisait bien mal avec leurs 2 gros canons ne s’en servent plus maintenant et tire avec la tête, à croire que XANA a été programmé par Microsoft pour faire des mises à jour comme ça.

Avant les monstres faisait chacun des dégâts différents en fonction de leurs puissances. Dans CLE on a laissé ça de côté, 2 personnages avec tous leurs points de vie se font attaqué par des blocks. Un des 2 se fait touché et il est dé-virtualisé, le 2ème se fait toucher au moins 3 fois avant de se faire dé-virtualiser.

Dans CLE les héros retrouvent une vidéo d’une dispute entre Franz Hopper et un autre scientifique. Ulrich demande à Aelita si elle le connait elle répond non, moins de 30 secondes après elle complète Jérémy dans sa phrase en donnant le nom du scientifique.

Rajoutons que dans CLE il précise que la vidéo retrouvé date de 2003, hors Franz Hopper est disparu en 1994.

Mais la plus grosse facilité, c’est que dans CL seul Aelita pouvais désactiver les tours, ce qui les obligé à la protéger, mais maintenant on apprend qu’ils ont du code de XANA et que par conséquence ils peuvent eux aussi désactiver les tours. Code Lyoko perd ainsi son enjeu majeur

Et je n’ai pas encore parlé de la répétitivité de l’histoire. Dans CL on avait des attaques de XANA qui étaient stratégique et un minimum diversifiées, un coup c’était un spectre, l’autre coup il tentait de provoquer une collision entre deux trains. Dans CLE c’est tous le temps une attaque de spectre qui prend le contrôle ou la forme d’une personne pour récupérer les codes de XANA qu’ils ont en eux, il y en a toujours un qui manque de se faire choper, mais miraculeusement les autres désactive la tour à ce moment-là.

Les personnages

Et oui car quand Moonscoop à fait Code Lyoko Evolution ils ont en partie réécrit les personnages ce qui était une bonne idée en soit puisqu’ils ont grandi. Toutefois il aurait été bien de leur part de se rappeler qu’il faut que ce soit cohérent lorsqu’on modifie un personnage.

Pourquoi ?
Tous simplement car :

  • Jérémy et Aelita sont beaucoup moins intelligent qu’avant. Pourquoi ? Parce qu’il fallait qu’on rajoute un nouveau personnage arrogant et détestable et qu’il fallait trouver un moyen facile de l’introduire (c’est d’ailleurs une facilité d’écriture que l’on peut rajouter dans le point précédent).
  • William sait maintenant faire de la maintenance de scanner relié à un ordinateur quantique (ben quoi c’est la base)

Vous aurez donc compris que les personnages ont eux aussi évolué mais pas de manière cohérente.

Les acteurs

Il s’agit là du point le plus reproché à CLE, mais vous vous demandez peur-être si c’est vraiment si mauvais que ça ? Et bien l’heure du verdict a sonné.

Pour commencer on va parlez un peu de l’idée même de faire un mélange série/3D.

Faire un mélange comme ça pourquoi pas, mais qu’elle est la vraie raison qui les a poussé à faire ça ?

Tous simplement les économies, faire de l’animation 2D demandé plusieurs équipes qui travaillé sur l’animation, tandis que prendre des acteurs de seconde zone même s’il y a d’autres détails à gérer reste plus économique.

Mais bon qui sait peut-être qu’ils vont faire quelque chose de bien ?

guygikj

Si certains personnages ont pu être facilement remplacés par des acteurs (Jérémy, Ulrich, William) d’autres n’ont pas pu l’être.

C’est le cas d’Aelita avec ses cheveux roses qui au final rende juste dégueulasse.
C’est aussi le cas d’Odd avec ses cheveux pointus blond et violet qui n’ont pas du tout était respecté.
Et enfin Yumi qui est normalement d’origine japonaise ce qui ne se retrouve pas du tout.

Mais bon vous allez me dire ce n’est pas si grave s’ils jouent bien ?

Dimension-W-03-9
Comment dire ?

Vous avez déjà vu la série Petit secrets entre voisin qui passe sur TF1 avec une narration digne d’un documentaire d’Arte et des acteurs qui jouent mal ? Eh ben, si vous n’avez déjà vu sachez que les acteurs de Code Lyoko Evolution sont encore un cran en dessous. Et si vous avez jamais vus vous pouvez regarder un épisode de Petit secret entre voisin (les 2 premières minutes suffiront). Mais quand je dis que les acteurs sont mauvais je ne plaisante pas, même quand ils doivent courir ils jouent mal. Sans oublier que leurs voix sont tellement monotones qu’on se demande s’ils sont dépressifs ou s’ils s’en fichent carrément. On se demande même comment les gars ont pu validé pour que ça soit diffusé.

Réalisation

Maintenant passons à la réalisation. Ça a été filmé par des collégiens, non ? Pourquoi je dis ça ? L’enchainement des plans et mal fait les plans sont mal choisi et on ressent bien les économies de budget. Comment ? Tous simplement dans chaque épisode on à au moins 2 minutes filmé en ralentit et quand je dis 2 c’est gentil parce que c’est plus 5.

Les musiques

Comme je l’ai souligné quand j’ai parlé de CL, les musiques était l’un des points forts de l’animé et là on est forcé de constaté que les musiques sont médiocres.

L’ancien générique qui était mythique à était remplacé par celui des documentaire Arte.

En plus de quoi les musiques ne collent pas toujours avec l’ambiance ce qui donne des scènes incohérentes.

En conclusion

Bref Code Lyoko c’est un animé français qui sortait des chemins tracés et qui bien qu’ayant certains défauts avait d’énormes qualités. Même s’il s’est éloignés du prototype pour être un peu moins sombre et plus orienté vers le jeune public il n’en reste pas moins très bon.

Code Lyoko Evolution n’est quant à lui qu’une des nombreuses erreurs de l’humanité qui ont l’espère tombera dans l’oubli en laissant une morale.

La morale étant qu’il ne faut pas forcément vouloir une suite à tous les animés qu’on voit car mieux vaut finir sur une bonne appréciation que sur un étron.

e66bf473-84ec-4a30-bc2c-8bf6bb396b6d

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s