La parenthèse saisonnière #Printemps 2016

Ah le printemps c’est la saison ou les fleurs fleurissent ou le soleil revient, mais bon ça c’est secondaire, ce qui nous intéressent c’est les animés ! Alors qu’elles sont les animés que j’ai regardé et qu’elles sont ceux que je recommande.

Nijiiro Days

Studio : Production Reed
Genre : Romance, Comédie
Diffuseur : ADN

Suivez le quotidien haut en couleur de quatre lycéens unis par une franche amitié et leurs histoires avec les filles ! – Natsuki, le doux rêveur au romantisme assumé. – Tomoya, le playboy de ses dames adepte de la drague compulsive. – Keiichi, un véritable sadique caché derrière son éternel sourire. – Tsuyoshi, l’otaku timide et légèrement gaffeur aimant vivre à son rythme. Malgré leurs différences, ils n’ont qu’un but : s’amuser et profiter à fond de leur jeunesse ! Un concentré d’amour et d’humour !

Débuté lors de la saison dernière l’animé était plutôt bien parti. Toutefois cette 2ème partie c’est avéré décevante avec notamment un rythme beaucoup plus lent, des épisodes beaucoup plus creux et moins d’humour. Pour un animé avec des épisodes de 12 minutes inutiles de dire que tout ça ce fait ressentir et laisse un goût amer, sans parler de la fin qui tombe dans le niai.

Je vous recommande donc de vous arrêter à la fin des 12 premiers épisodes avec le 12ème épisode qui marque une fin bien meilleure que celle fournit au bout des 24 épisodes.

Kiznaiver

Studio : Trigger
Genre : Drame, Science-Fiction
Diffuseur : Wakanim

Dans la ville de Sugomori vit Katsuhira Akata, un lycéen qui vient d’apprendre qu’il a été sélectionné pour le programme Kizuna qui permet, à ceux qui y sont connectés, de partager et répartir leurs blessures et douleurs entre eux. Si ce programme a pour but de d’instaurer la paix dans le monde, il est malheureusement encore incomplet. Mais contrairement aux autres, Katsuhira possède une personnalité plutôt plate et ne ressent pas les émotions de la même façon…

Cette animé est très bon, on a le droit à une histoire original signé Mari Okada (Anohana, Kokoro ga Sakebitagatterunda) qui va aborder le thème de l’amitié et des émotions de manière originale et très intéressante. L’animé mélange comique et sérieux au début mais fini par aller plus dans le sérieux ce qui rendra l’anime encore meilleur.

Il faut également rajouter que l’opening est super ce qui compensera la crise d’épilepsie que vous subirez en le regardant. Et le personnage de Niko est super, bien que certains puisse la trouver détestable, elle fait beaucoup avancée l’histoire avec son côté « naïve ». Rajoutons-lui un côté excentrique et une voix qui colle magnifiquement au personnage.

Vous l’aurez donc compris cette animé est à ne pas manquer.

tumblr_o7kwt9o3DY1uzwbyjo1_540
Regardez le sinon Niko va pleurer

Bungou Stray Dogs

Studio : Bones
Genre : Action, Comédie, Mystère, Surnaturel
Diffuseur : Crunchyroll

Nakajima Atsushi vient d’être exclu de son orphelinat, maintenant il n’a aucun endroit où aller et aucune nourriture. Tandis qu’il se tient près d’une rivière, étant sur le point de mourir de faim, il sauve un homme faisant une tentative de suicide. Cet homme est Dazai Osamu, et lui et son partenaire Kunikida sont les membres d’une agence policière très spéciale. Ils possèdent des pouvoirs surnaturels et traitent les cas d’affaires qui sont trop dangereux pour la police ou l’armée.

Il s’agit surement là d’un des meilleurs animés de la saison, avec des personnages qui sont aussi géniaux que déjanté, un mélange entre sérieux et comique bien dosé. L’animation cartoonesque qui est juste génial et rend très bien avec l’humour de Dazaï.

tyjqfd
Dazaï c’est lui

Tous au long de l’anime on découvre un peu plus chaque personnage et la série se fini avec une petite pointe de suspens pour préparer la saison 2 qui arrivera cet automne.

rveve
Une 2ème saison tavernier svp

Je vous conseille également d’aller lire l’article d’Eck qui parle plus en détail de l’anime et de ses références a différents écrivains japonais du 20ème siècle ici. Et si vous ne l’avez pas encore vus regarder le car c’est génial.

Flying Witch

Studio : J.C. Staff
Genre : Slice of life, Comédie, Fantastique
Diffuseur : Crunchyroll

Makoto Kowata est une jeune sorcière toujours accompagnée d’un chat noir nommé Tito. Ayant toujours vécu en dehors de la civilisation, elle décide de s’installer dans une petite maison dans la ville de Hirosaki. Mais elle s’avère être très tête en l’air et n’a pas du tout le sens de l’orientation, ce qui lui provoquera de petits soucis, malgré cela, elle parviens à apprécier tous les petits plaisirs que son quotidien lui offre.

On a le droit à un très beau slice of life, qui est très rafraichissent. L’humour bien que parfois enfantin fait toujours rire (ou à défaut sourire). Les comic face des personnages sont adorable.

Pour ce qui est de l’animation c’est de bonne qualité avec une palette de couleur qui est très joli. Rajoutons-en plus des scènes touchante et adorable et on obtient le meilleur slice of life de la saison.

gtrsrt

Sans oublier l’opening qui est géniale

Space patrol Luluco

Studio : Trigger
Genre : Action, Aventure, Comédie
Diffuseur : Crunchyroll

Le quartier général de la patrouille spatiale est situé au centre de la galaxie. Notre histoire se déroule autour de la section « Ogikubo », chargée de surveiller une immense zone de bidonvilles où se regroupent depuis vingt ans tous ceux qui cherchent à s’installer dans le Système solaire.

Un short de 7 min avec une animation cartoonesque et une histoire fun. Même si l’histoire est assez enfantine le mélange fun, animation cartoonesque et comique en fait un bon animé à regarder que ce soit pour les grands ou les petits, d’autant plus que c’est des épisodes courts.

Tanaka-kun wa Itsumo Kedaruge

Studio : Silver Link
Genre : Slice of life, Comédie
Diffuseur : Crunchyroll US (VOSTA)

 L’histoire nous entraine aux côtés de deux lycéens diamétralement opposés. Tanaka qui passe son temps à dormir n’importe quand et à n’importe quel moment et Oota, le type de personne sur qui on peut compter. Oota est un peu la raison de Tanaka, grâce à lui, il reste un minimum conscient.

Cette série suit les journées d’un petit duo peu banal.

Cette animé bien qu’étant une comédie à un humour assez subtile, c’est le genre d’humour qui vas vous faire sourire mais vous n’exploserez pas de rire. Toutefois cet humour atypique avec le côté slice of life de l’animé en font un très bon compagnon pour accompagner Flying Witch et un bon slice of life.

Joker Game

Studio : Production I.G.
Genre : Thriller, Action, Mystère
Diffuseur : Crunchyroll

L’histoire prend place en 1937, la veille de la Seconde Guerre mondiale, au sein d’une mystérieuse organisation nommée « D Agency. » L’organisation est créée par le Lieutenant-colonel Yuki de l’armée Impériale du Japon. Ses idéaux vont le pousser à recruter des personnes au-delà des diplômés de l’académie militaire, en les formant à devenir des agents qualifiés dans les arts de la manipulation. Dans cette organisation, nous suivons Jiro Kato, qui prend par à une mission qui consiste à récupérer des documents nommés Black Note en combattant les forces intérieur, sans les autres membres de son équipe.

Un des animés que j’attendais le plus et qui m’a quelque peu déçu même si ça reste un bon anime. L’anime nous raconte différentes enquêtes sous fond historique et politique. Ce qui explique ma déception est le fait que les enquêtes manquent un peu d’action, même si le dénouement de chacune d’elle est bien fait. Le fait que les épisodes aient dès fois des liens entre eux et d’autres fois non ma un peu perturbé surtout qu’on avait du mal à différencier les différents espions.

Si vous aimez le genre regarder le ça vous plaira certainement.

Mayoiga

Studio : Diomedea
Genre : Fantasy, Drame, Comédie, Romance
Diffuseur : Crunchyroll

Trente jeunes hommes et femmes entreprennent un voyage à bords d’un étrange bus à destination d’un village qui n’existe probablement pas. Dans cette « ville » nommée Nanaki, nous pouvons, d’après une légende urbaine, vivre une existence sans regrets et recommencer sa vie à zéro.

Une fois arrivé à destination, notre groupe s’étonne de ne voir aucun signe de vie dans ce village. En effet, la ville dont ils rêvaient tous, ressemble à une ville fantôme… Pour ne rien arranger, une atmosphère pesante plane sur le village…

Mayoiga n’est sans aucun conteste le plus mauvais animé de la saison que j’ai regardé :

  • L’animé montre beaucoup de personnages mais ils ne sont pas développés et même ceux qui sont développé sont vite mis de côté pour se focaliser sur 2-3 personnages
  • Le héros (si on peut l’appeler ainsi) se croit en colonie de vacances
  • Les cliffhanger à chaque fin d’épisodes ne sont là que pour garder le publique jusqu’à la fin pour vous arnaquez avec une fin en mode tout le monde il est gentil.

Pourtant avec son scénario il avait le potentiel de devenir un bon animé.

A moins de vouloir se punir je vous déconseille fortement de le regarder.

My Hero Academia

Studio : Bones
Genre : Shonen, Action, Super-Pouvoir, Comedie
Diffuseur : ADN

Super héros, super pouvoirs… On a tous déjà rêvé secrètement de posséder une qualité hors du commun, de briller ou d’être LA personne la plus puissante de l’univers. Dans ce nouveau monde, ce rêve est à la portée de quasiment toute la population car les humains peuvent désormais naître avec un pouvoir : le « alter ». Mais certains malchanceux naissent sans alter. C’est très fâcheux si on est chétif, pleurnicheur et dépourvu de charisme et surtout si malgré tout ça, on nourrit l’ambition de devenir le méga super héros de tous les temps. Voilà donc le profil de Izuku Midoriya, jeune adolescent de 14 ans. Heureusement, le tableau n’est pas complètement sombre. En effet, Izuku est avant tout courageux et persévérant. Le rêve peut devenir réalité ! Tout va basculer lorsque All Might, le héros de tous les héros, va choisir Izuku , contre toute attente, pour devenir son successeur. Premier challenge : intégrer la prestigieuse Hero Academia : Yuei !

J’ai hésité à parler de My Hero Academia, Pourquoi ? A cause de la hype tous autour et du bourrage de crâne d’ADN qui retweeter tous les lundi 10 tweet disant « MHA c tro cool » etc.

Vous le savez sans doutes tous mais il s’agit de l’adaptation du manga publié chez Kioon. Comme beaucoup je vais reprocher à l’animé son rythme, certains passages dure vraiment trop longtemps et font qu’on s’ennuie. Pour ce qui est de l’histoire elle est fidèle au manga, et elle bénéficie d’une bande son qui colle très bien avec l’anime que ce soit I am a Hero, My Hero ou les autres musiques. Toutefois niveau décors c’est passable et hormis quelques scènes l’animation est tous aussi passable.

On a donc un animé avec un rythme ralentit pour qu’un arc fasse 13 épisodes, une hype qui a mon sens ne se justifie pas pour l’animé et une animation que je trouve médiocre pour un animé aussi court. Bref je vous conseille plutôt de vous pencher sur le manga et pour informations une 2ème saison est prévu.

Re:Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu

Studio : White Fox
Genre : Fantasy, Drame, Comédie, Romance
Diffuseur : Crunchyroll

Subaru Natsuki fait la connaissance d’Émilia, une jeune fille aux longs cheveux d’argent qui l’entraîne dans une dimension peuplée de monstres et d’ennemis en tous genres particulièrement hostiles. Le jeune homme a juré de la protéger, mais il ne résiste pas longtemps dans ce monde violent où il est tué rapidement. Pourtant, il revient d’entre les morts à l’aide d’un pouvoir qui le ramènera toujours à son point de départ. Subaru entame alors un combat perpétuel dans lequel il essaie, peu à peu, de changer le futur, où les souvenirs sont chaque fois à reconstruire…

Re:Zero est un animé sur lequel je suis très partagé, d’un côté il m’agace car la façon dont il utilise les boucles temporelles rend la progression de l’histoire très lente et d’un autres côté l’animation est de bonne qualité et les personnages sont attachant.

Ram_and_Rem_(Megami_193)
Méfiez-vous des apparences

C’est donc un animé qui vaut le coup mais j’espère que le rythme s’accélère un peu.

Sousei no Onmyouji

Studio : Pierrot
Genre : Action, Fantasy, Shonen
Diffuseur : Crunchyroll

Magano est un univers où des abominables monstres nommés « Impurs » y vivent, ou plutôt, y sont entreposés. Cependant, il arrive parfois que ces monstres se faufilent dans le monde des humains et qu’ils prennent possession d’une personne. Pour combattre ces « Impurs », des Onmyôji (exorcistes) sont chargés de purifier ces êtres.

Cette histoire est centrée sur Rokuro Enmadô, un collégien qui aspirait autrefois devenir l’un des meilleurs Onmyôji. Malheureusement, après avoir perdu toute sa famille à l’orphelinat, il décide tout d’un coup d’arrêter d’exorciser les « Impurs ». Actuellement, il passe ses journées en cours en se faisant rejeter par toute les filles auxquelles il se déclare.

Après sa rencontre avec Benio Adashino, la meilleure exorciste de l’ouest du Japon, la vie de Rokuro change peu à peu..

Adapté du manga éponyme publier chez Kazé cette animé nous montre un shonen très classique, mais de bonne qualité. L’animation que ce soit au niveau des décors ou des personnages en générale est bien faite et franchement voir un tel travail du studio Pierrot fait plaisir. Les animation style jeux vidéo avant les attaques des personnages sont très sympa et l’ambiance apocalyptique de Magano est bien retranscrit. Seul regret l’ajout d’une mascotte qui est détestable (mais qui vous permettra d’apprécier les épisodes ou elle n’apparait pas).

L’opening est de très bonne qualité il évoque bien le mélange modernité/tradition avec un mélange de percussions, flute, batterie, guitare électrique, koto (longue harpe plate), shamisen (sorte de banjo à trois corde), mélange que l’on peut retrouver dans l’animé avec une société moderne et les onmyouji qui font penser a des prêtres.

Cette animé a 50 épisodes de prévu, je reviendrais donc dessus quand il sera terminé si je continue de le suivre parce que je n’ai pas spécialement envie de série longues mais pour le moment c’est sympa.

Hundred

Drop après 2 épisodes
Studio : Production IMS
Genre : Ecchi, Harem, Meccha
Diffuseur : Crunchyroll

Les Hundred sont les seules armes qui peuvent éliminer les « Savages », une mystérieuse forme de vie. Cette espèce inconnue est apparue sur notre planète bleue pour détruire l’humanité.

L’histoire suit Kirasagi Hayato, une personne désirant devenir maître d’arts martiaux en utilisant un Hundred. Pour réaliser son souhait, il intègre une université spécialisée dans les Hundred, nommée Little Garden. Dès son arrivé, Hayato se fait rapidement remarquer car son Hundred possède une puissance colossale.

Juste après la cérémonie d’entrée, il reçoit une demande de duel par l’une des plus puissantes de l’établissement nommée Claire Harvey. Pour ne pas arranger les choses, il apprend que son camarade chambre Emile Crossford est en vérité une femme !

Cette animé me rappel Absolute Duo sorti en hiver 2015, de l’action, de la baston, du ecchi, en bref un animé comme on en à déjà vus de nombreux et qui n’a pas réussi à m’intéresser plus que ça.

A moins de vouloir voir un animé déjà vus avec du fan-service et une histoire banale.

Kuromukuro

Drop après 3 épisodes
Studio : P.A. Works
Genre : Mécha
Diffuseur : Netflix

Yukina Shirahane est en dernière année de lycée et doit commencer à songer sérieusement à son avenir. Le problème, c’est que ses résultats scolaires ne sont pas brillants.

Un jour, alors qu’elle rend visite à sa mère sur son lieu de travail, elle est témoin d’une attaque de « Démons » (Oni en vo). Au cours de l’attaque, elle remarque une lumière rouge sur un artefact mystérieux et appose sa main dessus. Elle éveille ainsi Kennosuke Tokisada Ôma, un homme vraisemblablement venu du passé qui la prend pour sa princesse.

Le studio P.A. Works à défaut d’avoir réussi à faire un animé à l’histoire extraordinaire avec Charlotte avais réussi à faire une animation de grande qualité. Si bien que je pensais que d’ici quelques années il pourrai faire jeu égal avec Kyoani.

Alors quand ils ont annoncé un animé original pour fêter les 15 ans du studio je m’attendais à ce qu’il nous sorte une animation de très bonne qualité.

Toutefois j’ai étais forcé de constater que P.A. Works n’a pas réussi à faire un animé original de bonne qualité (tout le monde ne peut pas s’appeler A1 et nous faire un Anohana). L’animation bien que correcte est de moins bonne qualité que Charlotte, quand à l’histoire celle-ci n’aura pas réussi à me convaincre avec son mélange méchas/samouraïs. En résumé je ne vous le recommanderai pas.

Verdict ?

Un printemps plutôt positif avec Flying Witch, Kiznaiver et Bungo Stray Dogs, bien qu’il y ai eu des déception (Niijiro Days, Kuromukuro dans lequel j’avais espoir) et une grosse frustration avec Re:Zero.

Et pour conclure cet article je vous propose un petit puzzle de toutes les possible best girl que l’on a pu croiser cette saison.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s