La parenthèse saisonnière #Hiver 2016

Bon il est temps de faire place à le 1ère parenthèse saisonnière, pour ceux qui ne sauraient pas ce que c’est, eh bien il s’agit là d’une review de tous les animes de la saison que j’ai regarder. Donc si vous étiez en hibernation cette hiver voilà un petit bilan des animés que vous avez put loupez ou pas.

Les résumés viennent tous de Nautiljon.

Active Raid

active_raid_-_kidou_kyoushuushitsu_dai-hakkei_4875

Résumé

L’histoire se déroule dans un monde futuriste où certains quartiers de Tokyo sont devenus des zones de non-droit suite à une forte hausse de la criminalité. Une hausse imputée à un mystérieux groupuscule baptisé Logos, qui fourniraient armes et moyens techniques à des hommes et des femmes avides de vengeance ou peu recommandables. Lorsque la situation implique des Willware, des exosquelettes décuplant la force et les capacités de ceux qui les utilisent, les forces de l’ordre font généralement appel à l’Unité 8 de la 3è division d’Assauts Mobiles, qui possède également des Willware perfectionnés. L’ennui, c’est que cette unité est connue pour provoquer des catastrophes à chaque intervention. La Sécurité Intérieur décide donc d’intégrer une toute jeune recrue à l’équipe, Asami Kazari, dont le rôle est de reprendre l’unité en main. Une tâche loin d’être aisée.

Mon avis

Anime policier/enquête/mecha Active raid est un anime moyen, le scénario n’est pas original mais reste correcte l’animation est elle aussi correcte. Pour ma part la progression trop lente de l’enquête principal ainsi que de chaque mini-enquête m’a fait drop l’anime au 7ème épisode parce que ça devenait ennuyant.

Cette anime bien que pas fondamentalement mauvais reste médiocre, il est donc préférable pour vous de passer votre chemin.

Ajin

ajin_tv_4780

Résumé

Adaptation en série animée du manga Ajin. Les Ajin sont des humains qui ne peuvent pas mourir. Il y a dix-sept ans, ils sont d’abord apparus sur un champ de bataille en Afrique. Plusieurs années plus tard, cette espèce vit parmi la société mais sont extrêmement rares. Le gouvernement promet une grosse somme d’argent à quiconque lui livre Ajin. Dans ce monde, nous suivons un lycéen qui après un accident mortel va découvrir qu’il est un de ces monstres. Comment ce dernier va-t-il faire pour survivre dans ce monde ?

Mon avis

Quel est la différence entre l’animation japonaise et l’animation française ?

Ne répondez pas.

Pour faire simple on a fait de la bonne 3D comme Code Lyoko (les 4 saisons), Galactik Football …  car oui la 3D d’Ajin n’est pas terrible. Attention je ne dis pas que l’on fait que de la bonne 3D mais juste que par rapport à Ajin on a fait de la bonne animation 3D.

Il faut toutefois reconnaitre que si les modèles 3D sont « moche » les mouvements des personnages quant à eux sont très réalistes.

Pour ce qui va être de l’histoire on n’a là un bon animé action/horreur/psychologique qui nous pousse également à la réflexion. L’opening est quand à lui très bon particulièrement la musique dont les paroles colle à l’histoire.

Je vous le recommande vivement car même si l’animation est particulière l’histoire en vaut la peine, mais si vous n’arrivez pas accroché vous pouvez toujours vous rabattre sur le manga chez Glénat.

Ao no kanata no fourth rhythm

ao_no_kanata_no_four_rhythm_4703

Résumé

Adaptation du visual novel Ao no Kanata no Four Rhythm. Suite à la découverte d’une mystérieuse particule d’Anti-gravité, des scientifiques ont pu créer des chaussures anti-gravitationnelles : Grav-Shoes. Grâce à cela, un nouveau sport est né : le Flying Circus (FC). Ce sport consiste à marquer des points en touchant des bouées flottantes ou en frappant le dos de son adversaire. Il existe 3 types de joueurs (appelés plus communément SkyWalkers) : les Speeders, les Fighters et les All-Rounders. Ces derniers peuvent autant attaquer que miser sur la vitesse pour toucher des points. Kurashina Asuka est une nouvelle élève qui vient d’emménager sur l’archipel des 4 îles (Fukuru, Kuna, Kasamatsu & Kamidori). Cet archipel est une zone spéciale, permettant aux habitants d’utiliser les Grav-Shoes pour se déplacer plus facilement d’île en île. Bien qu’ayant du mal à voler, Asuka va accepter le défi de Satouin Reiko, une élève d’un lycée voisin. Après avoir réalisé un « Air Kick Turn » lors de son match, elle décide de tenter sa chance et d’intégrer l’équipe de Flying Circus du lycée Kunahama en compagnie de Tobisawa Misaki et Arisaka Mashiro. Elle convaincra par la suite Hinata Masaya d’intégrer le club en tant que coach. Ce dernier était un célèbre joueur dans le milieu du FC, promis à un brillant avenir. Cependant, suite à une humiliante défaite, il a totalement abandonné le sport et utilise rarement les chaussures anti-gravitationnelles, même pour les trajets d’école. Sa rencontre avec la pétillante et passionnée Asuka va peu à peu lui redonner goût au sport.

Mon avis

Pour selon qu’on part d’un eroge ( = jeux vidéo érotique) le résultat est bon. L’animation est bonne l’histoire quant à elle reste correcte et même si un peu prévisible elle arrive à nous surprendre de temps en temps. Chose étonnante il y a peu de scène « ecchi » sachant que c’est à la base un eroge ça montre une volonté de faire quand même quelques chose de sérieux.

Bien que ceux qui attendaient du ecchi à outrance pour ce rincer l’oeil puisse être déçu (ne faite pas semblant), allez le voir si vous avez un peu de temps.

Bubuki Buranki

bubuki_buranki_5076

Résumé

Projet réalisé pour les 10 ans de SANZIGEN Animation Studio. L’histoire se déroule dans un monde futuriste où certaines personnes sont capables d’utiliser de puissantes armes baptisées Bubuki et où l’Histoire a entièrement été réécrite par la mystérieuse Reoko Banryû. Azuma Kazuki, 16 ans, vient tout juste de rentrer au Japon après 10 ans d’absence lorsqu’il est arrêté au motif qu’il est le « fils de la Sorcière ». En effet, sa mère est considérée comme une meurtrière ayant provoqué la mort de nombreuses personnes. Heureusement, il est sauvé par son amie d’enfance, Kogane Asabuki, capable d’utiliser un Bubuki en forme de main.

Mon avis

Abrégé BBK cette anime est mauvais, je n’ai pas réussi à regarder plus de 2 épisodes. Si la 1ère partie du 1er épisode m’avait plutôt convaincu la suite et le 2ème épisodes m’ont dégouté. Le plus gros problème étant le fait que l’on ne sache rien (ou très peu de choses). D’un point de vue scénaristique ça peut être quelques choses d’intéressant à faire, si c’est bien fait. Cependant ce n’est pas le cas puisque après la 1ère partie de l’épisode 1 on nous donne quasiment aucune informations pour nous mettre directement de l’actions avec des combats, des méchas … Il faut tous de même souligné la 3D qui est bien meilleur qu’Ajin.

Vus le scénario mieux vaut aller voir autre chose, mais si vous voulez le voir sachez que certaines personnes on trouvez que l’anime devenez plus intéressant après.

Dagashi Kashi

dagashi_kashi_4800

Résumé

Adapté du manga Dagashi Kashi de Kotoyama. Le père de Shikada Kokonotsu, est le propriétaire d’une petite confiserie et a pour plan de remettre le flambeau à son fils. Malheureusement pour lui, son fils désire devenir mangaka. Un jour d’été, une jolie jeune fille nommée Shidare Hotaru, provenant d’une grande entreprise de sucrerie, vient rendre visite au père de Kokonotsu. D’après elle, il est vraiment populaire dans le monde des confiseries et désire que ce dernier rejoigne sa fameuse entreprise. Il n’acceptera l’offre qu’à une condition, qu’elle réussisse à convaincre son fils de reprendre la petite confiserie.

Mon avis

Si je n’avais pas prévu de le regarder , je me suis laissé tenté et j’ai étais agréablement surpris. Si l’histoire est variable elle reste fun et déganté, avec un voyage culinaire dans l’univers des confiseries japonaises ainsi que de nombreuse scène ambigüe qui vous montrerons l’importance du contexte.

C’est un animé sympa qui ai agréable à regarder pour se détendre, mais paquet de bonbon recommandé.

Dimension W

dimension_w_4536

Résumé

En 2072, le monde a trouvé une solution pour les problèmes liés à la consommation énergétique grâce aux coils qui font maintenant office de batterie et autres systèmes d’alimentation. Cependant, il existe des trafics illégaux de ces coils et Kyoma Mabuchi, malgré être peu fan de cette technologie, gagne sa vie en récupérant des coils illégalement. Mais alors qu’il était en chasse de nouvelles ressources, il fait la rencontre d’une mystérieuse jeune fille du nom de Mira qui se trouve être, en réalité, une androïde recherchée. Cette rencontre va alors complètement changer son quotidien…

Mon avis

Parmi les bons animés de cette saison nous retrouvons Dimensions W adaptation du manga éponyme que vous trouverez chez Kioon.

On a l’a un personnage principal entouré d’un grand mystère sur son passé, qui va refaire surface. Niveau classe le personnage à un bon niveau, quant à l’histoire l’univers particulier est bien utilisé et fais son job.

Si vous ne l’avez pas vus allez le voir, ce sera surement mieux que le manga qui n’a pas réussi à me séduire surtout au niveau des dessins.

Erased

boku_dake_ga_inai_machi_4495

Résumé

L’histoire débute en mai 2006. Satoru Fujinuma, 29 ans, est employé comme livreur dans une pizzeria. Mais ce travail ne lui sert qu’à gagner sa vie en attendant de pouvoir réaliser son rêve : devenir mangaka. L’ennui, c’est qu’il se heurte toujours au même reproche : il ne s’investit pas assez dans son travail. En effet, le jeune homme est peu sociable et peine à s’impliquer émotionnellement dans ses oeuvres car il a peur de s’exposer au regard des autres. Il est d’ailleurs persuadé d’être une personne totalement dénuée d’intérêt. Pourtant, Satoru possède un don exceptionnel : lorsqu’une catastrophe est sur le point de se produire, il est projeté quelques minutes dans le passé afin de sauver le plus de vies possible. Un jour, le phénomène se produit alors qu’il est en pleine livraison et il comprend qu’un camion va percuter un enfant. Grâce à son don, Satoru le sauve mais est lui-même accidenté et est envoyé à l’hôpital. A son réveil, il se rend compte qu’il a rêvé du passé et plus particulièrement de Kayo Hinazuki, une petite fille qui vivait près de chez lui et qui aurait été assassinée quand il était enfant. Mais la résurgence de ces souvenirs est-elle dû à l’accident, au fait que le meurtrier soit bientôt exécuté ou à tout autre chose ?

Mon avis

Un anime que tous le monde à recommandé, vanté … il s’agit d’Erased, qui bien que le meilleur de cette saison pour de nombreuse personnes ne l’ai pas à mon sens.

L’histoire est toutefois de très bonne qualité, mais attention le but de l’histoire ne sera pas de trouver l’assassin, mais plutôt de montrer comment Satoru va changer. Niveau opening celui-ci est très bon et colle plutôt bien à l’animé, la musique est en plus faite par Asian Kung Fu Generation.

Après il y a eu beaucoup de critique sur la fin disant que c’était rusher (chose qui n’est pas totalement faux), mais il ne faut pas oublier que le manga c’est fini début mars et l’anime lui c’est fini fin mars, donc le temps pour préparer l’adaptation a était relativement cours (même s’il me semble que l’auteur ai participé pour l’adaptation)

Sinon niveau animation on a A1-Picture ♥♥♥ donc les arrières plans sont de bonnes qualités. Le seul défaut est peut-être le dessins des personnages qui est un peu simpliste de temps en temps.

Grimgar

hai_to_gensou_no_grimgar_4895

Résumé

L’histoire se déroule à Grimgar, un monde de fantasy où la lune est couleur rouge sang. Douze adolescents se réveillent un jour en ce monde sans aucun souvenir de leur vie antérieur en dehors de leurs noms. Ils sont alors conduits auprès de Britney, qui les incite à rejoindre l’Armée des Volontaires en tant qu’apprentis. N’ayant pas vraiment le choix, les adolescents décident de s’adapter à leur nouvelle vie et acceptent sa proposition. Le groupe se scinde alors en deux et chacun s’inscrit dans une guilde. Manato, Haruhiro, Yume, Moguzo, Shihoru et Ranta décident de rester groupés et d’évoluer à leur rythme. Mais ce monde leur réserve bien des surprises, bonnes comme mauvaises.

Mon avis

Commençons par le point qui m’aura le plus agacé à propos de cette animé, le fait qu’on le critique en avançant l’argument « c’est un SAO-like, c’est pas original » avant même que le 1er épisodes soit diffusé. Si Grimgar peut ressemblé à SAO dans l’aspect RPG c’est bien la le seul point commun que je peux lui voir. Dans Grimgar à l’instar de SAO les personnages ne savent pas pourquoi il se retrouve dans ce monde, ils ne savent pas s’ils peuvent sortir de ce monde,  il semble avoir perdu la mémoire… alors non Grimgar n’est pas qu’un SAO-like.

Grimgar est un bon animé qui nous racontera donc l’histoire d’un groupe de noobs dans un monde de fantasy avec tous les déboires que va rencontré ce groupe et les difficulté quand on est le leader d’une bande de bras cassés noobs.  Le style graphique aquarelle pour les fonds est particulier, mais il séduit la plus part des gens et se démarque ainsi des autres animé. Puis avec l’adorable Yume en prime il est difficile de résister à la tentation donc si vous l’avez pas encore vus allez le voir.

tumblr_o17iywol5a1twrse4o1_500
Best girl au garde à vous

Kanojo to kanojo no neko

kanojo_to_kanojo_no_neko_-everything_flows-_5169

Résumé

Version alternative de l’OAV Kanojo to Kanojo no neko, cette série animée reprend les mêmes personnages. Elle raconte l’histoire d’un chat noir qui raconte ses moments avec sa jeune maîtresse.

Mon avis

Il s’agit là d’une version alternative d’une oeuvre de Makoto Shinkai. Si vous ne le connaissait pas c’est simplement l’un des meilleurs réalisateur de film d’animation. Pour ce qui est de l’anime c’est un short (7min) de 4 épisode, et c’est sans conteste le meilleur animé de cette saison. Comme toutes les oeuvres de Makoto Shinkai c’est très poétique, la narration par le chat est original et très bien faite. Niveau animation il n’y a rien à dire c’est très beau.

C’est donc l’anime que je vous recommande le plus, surtout qu’il est court donc on peut facilement trouvé le temps de le regarder.

Musaigen no Phantom World

musaigen_no_phantom_world_4673

Résumé

Adapté du roman Musaigen no Phantom World de Shinno Souichirou et Shirabi. L’histoire se passe dans un proche avenir, dans un monde né de l’imagination humaine où les fantômes et esprits qui sont censés être fictifs existent réellement et sont visibles. Ces esprits se nomment « Phantoms. » Dans ce monde nous suivons Haruhiko Ichijo, qui est un élève de première année de l’Académie de Hosea qui passe ses journées avec une autre lycéenne nommée Mai Kawakami. Notre héros, Ichijo, fait partie d’un petit groupe dont il en est le créateur. Les membres de ce groupe dont lui-même possèdent des pouvoirs spéciaux qui leur servent à combattre certains « Phantoms » dangereux pour l’homme. Notre petit groupe va connaitre des hauts et des bas en vivant calmement leur vie avant qu’un certain incident ne les mène à la vérité de ce monde.

Mon avis

Après Hibike Euphonium, KyoAni se lance dans un nouvel animé du même genre que Kyoukai no Kanata (Slice of life, Fantasy). Et malheuresement on ne peut pas dire que celui-ci ne fasse pas de déçu. Si l’animation est au top (comme d’habitude avec KyoAni) c’est sur l’histoire que l’on est déçu. On commencera avec un début d’intrigue puis on l’oubliera pour ce contenté d’un anime fun et sympa. Jusque là pourquoi pas, mais non dans les 2 derniers épisodes on revient sur l’intrigue et KyoAni la bacle de manière assez impressionnante en nous enchainant des actions prévisible/clichés et les facilités scénaristique.

Si je le recommanderai c’est surtout pour la qualité de l’animation, le côté fun et Reina.

CclbQ3eWEAE6b23.jpg large
Je suis une des Best girl de la saison

Niijiro Days

nijiiro_days_4652

Résumé

L’histoire se centre sur quatre jeunes lycéens : Natsuki Hashiba, Tomoya Matsunaga, Keiichi Katakura et Tsuyoshi Naoe. Les quatre amis étant dans la même classe, ils passent une grande partie de leur temps ensemble mais, depuis quelque temps, Natsuki a la tête ailleurs. La discrète Anna Kobayakawa, qui l’a consolé le soir de Noël alors qu’il venait de se faire larguer, occupe toutes ses pensées. Conscient de la timidité et de la naïveté du jeune homme, ses amis décident de l’aider, à leur manière, à se rapprocher de la jeune fille. Pour le pire et le meilleur.

Mon avis

Il s’agit là d’un anime short qui est bien, l’histoire allie romance et comédie de manière assez intelligente. Même s’il est assez fleur bleu certains personnages vont « casser » ça. Puis l’animation est correcte, l’humour est d’assez bonne qualité. A voir en plus c’est court donc ça passe bien et sa continue sur la saison du printemps.

Prince of stride

prince_of_stride_alternative_4765

Résumé

Le « Stride » est un sport extrême où s’affrontent des équipes mixtes composées de 6 personnes. Ces dernières doivent se passer le relais au cours d’une course frénétique jonchés d’obstacles divers (tels des escaliers par exemples). Takeru Fujiwara et Nana Sakurai sont deux élèves de première année fans de ce sport. Malheureusement le club de leur établissement, l’Académie Hônan, ne participe plus aux compétitions faute de membres. Malgré tout, les deux lycéens sont bien décidés à redonner vie au club et à créer une nouvelle équipe.

Mon avis

On à la un anime de sport classique ou on retrouve les éléments classiques du genre tel que les amis lié par une promesse,un club menacé de disparaitre… Pour ce qui est de l’animation je sais pas si c’est qu’on m’a trop hypé sur Madhouse mais j’ai trouvé ça correcte, avec quelques passages moyen voir même pas terrible. Sinon au niveau des musiques rien à redire l’opening est bien, et le thème principale nous met vraiment dans l’ambiance. Toutefois j’ai trouvé le dernier épisode un peu décevant mais à la fois super classe (ouais je suis quelqu’un de très paradoxale). Il m’a déçu car on vois peu la course et le recyclage des animations se ressent un peu, mais il est vachement classe au niveau des plans et des répliques. Un anime de sport classique à voir.

Schwarzes Marken

schwarzesmarken_4802

Résumé

Adapté du roman Schwarzesmarken de Carnelian, Yoshimune Kouki et Uchida Hiroki. Schwarzesmarken est un spin-off de Muv-Luv Alternative. Il se passe en l’an 1983 en Europe. Ce spin-off suit le 666ème escadron de TSF nommé Schwarzesmarken de l’armée est-allemande. Cette unité est chargée de combattre les envahisseurs extraterrestres nommée BETA, cet objectif est important et ne doit subir aucun échec même si des alliés proches de la mort demandent de l’aide, rien ne doit les déranger jusqu’à l’accomplissement de la mission. L’unité 666 est principalement constitué de personnes pilotant des méchas de type Tactical Surface Fighters MiG-21, sauf le commandant Irisdena Bernhard qui elle pilote un MiG-21PF. Ses membres sont sous la surveillance de la terrifiante Stasi, la police politique qui contrôle totalement la RDA, suite à l’arrivée d’une pilote de l’armée ouest-allemande.

Mon avis

Clairement cette anime commence en vous disant il y a des aliens qui viennent de mars qui nous attaque, mais on a des méchas pour les combattre (alors qu’on doit être dans les années 1990 d’après l’animé et que par contre les bateaux, les tanks et les armes ne semble pas avoir beaucoup évolués), visuellement ce n’est pas magnifique par moment c’est même moche, le personnage principal est tellement mal écrit que ça m’a fait rigolé. Alors pourquoi je le mentionne ? Tous simplement parce que l’ambiance guerre/atrocité/trahison est très bien faites, et que l’ambiance m’a beaucoup plus, à telle point que j’ai regardé l’animé en intégralité et que je l’ai préféré à BBK ou Active Raid.

Donc si vous aimez les animés où il règne une saine ambiance de connards à tous les coins de rue je vous le conseil, sinon passé votre chemin.

Shoujo-tachi wa Kouya wo Mezasu

shoujo-tachi_wa_kouya_wo_mezasu_4906

Résumé

Adapté du jeu Shoujo-tachi wa Kouya wo Mezasu prévu pour le 25 mars 2016 au Japon. Buntarou est un lycéen ne sachant pas quoi faire de sa vie, il n’a pas de rêve professionnel, sa vie se résume juste à aller au lycée pour être avec ses amis. Un jour, sa camarade de classe Sayuki lui demande s’il veut aider pour le développement de son « Galge Game » (jeu de drague). Cette dernière dit être intéressée par son talent après avoir lu une de ses oeuvres destinées au club de théâtre. Buntarou ne connait rien sur ce genre de jeu, mais Sayuki revendique que leur jeu sera un franc succès. Pourront-ils créer ce fameux jeu et auront-ils autant de succès qu’elle le prétend ? C’est l’histoire de jeunes lycéens prenant un pas audacieux vers l’inconnu…

Mon avis

Saenai au rabais Shoujo-tachi fait partie de cette anime qui ce contente de copier un autres sans réelle nouveautés. L’animation est correcte mais sans plus et l’histoire est plate même si elle montre un peu plus l’aspect travail de groupe ça reste fade.Les 2 personnages principaux ne sont pas attirant l’un parce qu’il est pas intéressant l’autre parce que c’est une c******.En revanche certain personnages secondaire sont intéressant et l’ending est vraiment superbe, il est même meilleur que l’anime en lui même surtout au niveau des plans. Par contre si vous avez pas vus Saenai allez le voir ça vaudra mieux.

Ending

Conclusion

Cette saison aura était très sympa , malheureusement il y a des animés que je n’ai pas pu suivre comme Konosuba, Ojisan to marshmallow … Mais bon la saison du printemps devrait être moins rempli et devrai me permettre de revoir un peu ma façon de faire les prochaine parenthèse otakus.

Publicités

Une réflexion sur “La parenthèse saisonnière #Hiver 2016

  1. Bonne critique, mise en page agréable.. Très bon article, continue! Seul bémol, quelques fautes et des résumés un peu trop longs.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s